Primaire des écologistes, pour moi ce sera Yannick Jadot au second tour

J’ai voté Delphine Batho au premier tour, je voterai Yannick Jadot au second.

J’ai bien aimé le positionnement de Delphine Batho, centré sur les fondamentaux de l’écologie. Je suis en total accord avec elle sur la nécessité de la décroissance et je suis content qu’elle ait fait un bon score à cette primaire.

Sur le plan social, je me sens plus proche d’Eric Piolle, mais je trouve que sa position perçue comme très à gauche ne pouvait que le mettre en concurrence avec Jean-Luc Mélenchon s’il avait gagné la primaire. Face à JLM sur le même créneau, il ne fait pas le poids.

Je découvre Sandrine Rousseau, partie il y a quelques années d’EELV, revenue récemment. Son engagement envers le sociétal, notamment l’écoféminisme, ne me parle pas. Je ne dis pas qu’elle a tort, je dis simplement que je ne partage pas spontanément sa vision politique, comme la « déconstruction masculine » ou comme « Il y a un système de prédation qui s’applique autant sur les personnes dominées – femmes, minorités – que sur la nature ». Ces prédations, dominations et discriminations sont réelles et à combattre, mais pas dans un même concept. Je suis certain, l’avenir dira peut-être si je me trompe, qu’elle aurait fait un très mauvais score à la présidentielle.

Yannick Jadot parait solide, tourné vers l’international, élu ancré dans le combat contre les lobbys européens productivistes, constant dans son engagement écologiste, en dehors des partis d’abord, à EELV maintenant. Je ne trouve rien dans ses écrits, dans ses discours ou dans ses actes qui confirmerait ce que lui reprochent des militants très à gauche, LFI ou pas, d’être favorable au libéralisme. Il est sans doute plus au centre que Piolle ou Rousseau, tant mieux. C’est là qu’on peut faire un bon score.

Pour le second tour, pour moi ce sera Yannick Jadot.