1er tour des départementales

J’ai un peu la gueule de bois aujourd’hui… Je n’arrive vraiment pas à me faire à l’idée qu’un électeur sur quatre, des gens que je connais, que je salue, que j’aime bien sans doute, votent pour le front national.

Je n’arrive pas à m’y faire parce qu’il me semble que celles et ceux qui sont déçus ou en colère face à l’incapacité des politiques et du gouvernement de traiter les grands enjeux de notre société (justice, emploi, développement durable, crise climatique et des matières premières, biodiversité, replis identitaires, etc.) et leurs problèmes personnels souvent sévères (revenus, logement, santé, transports, etc.), pourraient exprimer autrement leur désaccord. Il y a d’autres partis ou mouvements politiques qui proposent des alternatives, comme EELV bien sûr, qui est le parti auquel j’adhère, mais d’autres également.

Et puis quand même, quelques soient les bouts de programmes piqués ici et là par le FN pour donner l’illusion de s’intéresser à tout le monde, il manquera toujours à ce parti inquiétant un élément essentiel à notre communauté de destin : la Fraternité.

Tout ça pour dire que dimanche prochain, comme on aura le choix entre l’UMP/UDI et le FN, je vais voter pour le binôme UMP/UDI du canton du Plateau Briard, pour faire barrage aux candidats du rejet et de la peur.

A Boissy, EELV a obtenu 6,70%, 5,98% sur l’ensemble du canton. Bien sûr c’est un score modeste, mais il s’agit d’un résultat plutôt correct dans un contexte national aussi tendu, avec une très mauvaise couverture médiatique des propositions d’EELV, qui a pourtant pour les départements et les autres différents niveaux de collectivités des propositions originales. Julie Servin et Jean Chagny ont porté avec talent et conviction les couleurs de l’écologie politique. Je suis heureux d’avoir participé, même modestement, à leur campagne.

Le PS a fait un assez bon score, en prenant la première place à Boissy avec 25,01%, même si son binôme est privé de second tour sur le canton en étant avec 17,31% derrière l’UMP/UDI et le FN.

Le Front de Gauche a fait un honnête 14,30% à Boissy et 12,58% sur le canton.

Alors, bien sûr, le PS disait dès hier soir :  Ah, si nous avions pu faire l’alliance à gauche, le résultat aurait été différent. Certes…

Mais EELV ne doit pas être enfermé dans des alliances automatiques avec le PS,  et il est légitime de présenter des candidats écolos qui portent spécifiquement leurs positions : la démocratie, y compris au sein du parti, la parité comme règle essentielle, le développement durable, la rupture avec le dogme de la croissance, le non cumul des mandats, pour ne citer que celles-là, qui ne sont pas forcément des urgences portées par le PS.

Ici, les résultats du canton au format Excel : Canton